Imprimer
Affichages : 3323
Psychology of the QRMer
Article paru dans la revue CQ, par James Millner, WB2REM, édition d'octobre 2013
Traduction : Pierre Towner, VE2TOW

Si vous avez déjà été victime d'interférence intentionnelle, vous vous êtes probablement demandé : « Mais qu'est-ce qui fait que cette personne agit de la sorte? ». Eh bien, WB2REM, un psychologue agréé depuis plus de 30 ans offre des réponses.

La psychologie d'un émetteur de QRM

par JAMES MILLNER, *WB2REM

 

Avez-vous déjà été en pleine conversation à la radio quand, au même moment, quelqu'un vous envoi une porteuse, ou bien la personne émet un commentaire désagréable à votre égard sans qu'elle s'identifie? C'est le cas pour moi, et à une fréquence grandissante. Je suis radioamateur depuis plus de 50 ans et, durant ce temps, j'ai observé un déclin graduel des bonnes habitudes et procédures d'opérateurs radio, elles qui pourraient également refléter le déclin général de civilité que l'on voit dans le public en général ces dernières années.

Alors qu'est-ce qu'un émetteur de QRM et qui est-il? Par définition, QRM est de l'interférence causée par l'homme, et un émetteur de QRM(1) est une personne qui manifeste ces attributs en émettant. Ce comportement peut être vu comme étant de nature involontaire ou volontaire, cette dernière faisant partie de la catégorie d'interférence malicieuse. Une fois que nous avons compris pourquoi l'émetteurde QRM nous interfère, il devrait être plus facile de faire face à son comportement de façon plus positive.

Je crois que la détérioration de comportement parmi les amateurs tire ses racines de plusieurs avenues.

Celles-ci incluent :

- l'intolérance de points de vue divergents

- un manque d'expérience d'opération

- des sentiments d'infériorité en lien avec sa station

- un comportement inapproprié diffusé par un groupe

- opération sous l'influence

- des actes faits par des individus présentant de réels problèmes émotionnels.

QRM involontaire

De l'interférence involontaire peut se présenter sous différentes formes. Par exemple, elle peut provenir d'une station opérant près de la fréquence de quelqu'un d'autre. De même, lorsque deux amateurs partagent sans le savoir une fréquence en transition ionosphérique, ils peuvent se retrouver soudainement à se concurrencer l'un l'autre. À ce moment-là, les stations ont besoin d'être au courant de ce qui s'est produit et poliment se mettre d'accord pour changer de fréquence.

Des stations très fortes, bien que transmettant à l'intérieur de la bande passante normale, peuvent amener à croire qu'elles font un dépassement de canal sur toute la bande. La station affectée, dont le récepteur peut être surchargé, pourrait blâmer la station plus forte de causer l'interférence. Ceci peut parfois être corrigé en fermant le suppresseur de bruit et/ou le préamplificateur.

Des réseaux opérant sur des fréquences établies peuvent aussi créer de l'interférence aux QSO déjà en cours. Un réseau ne peut s'approprier une fréquence. Cependant, dans de tels cas, si vous expliquez poliment qu'un réseau est prévu pour bientôt sur cette fréquence, les stations en conversation vont vraisemblablement répondre de façon positive et changer de fréquence. La pire chose à faire est de procéder avec le réseau en faisant semblant que les autres stations en QSO n'existent pas. Ceci est certain de créer de l'animosité et possiblement amener de l'interférence intentionnelle sur le réseau.

Des participants à des concours peuvent aussi précipiter du QRM involontaire prévisible et susciter de la colère de la part des non participants qui sont affectés par la rivalité d'obtenir une fréquence. La demande pour un spectre de fréquence est la plus grande durant ces moments, ce qui peut entraîner un surchargement de stations et la perte de patience. Les concurrents oublient parfois que la fréquence utilisée n'est pas leur exclusivité et que les stations non participantes ont le droit d'opérer à l'intérieur du même spectre. Les stations qui ne sont pas impliquées dans les activités du concours pourraient trouver des fréquences moins actives afin d'éviter la confrontation. Les bandes CAMR(2) (30, 17 et 12 mètres) peuvent être un bon refuge pendant les fins de semaine de concours puisque pratiquement tous les promoteurs de concours excluent ces bandes de la compétition.

QRM volontaire

De l'interférence malicieuse ou intentionnelle est apparue sous une forme très apparente dans les années 90. Avec la venue du procureur de la FCC Riley Hollingsworth en 2000, la FCC commença à sévir contre les contrevenants. Les assignations et poursuites judiciaires actives envers les contrevenants en ce qui a trait aux interférences malicieuses ont eu pour résultat une baisse de celles-ci. Cependant, de l'interférence malicieuse a refait surface depuis quelques années sous forme de jurons, de chansons, de coups de porteuses ainsi que d'autres comportements insolents et odieux.

(N.D.L.R. : La perception d'une augmentation de l'application des règles de la part du FCC pendant que Riley occupait le poste a eu comme résultat une amélioration générale du comportement en ondes. La retraite de Riley a coïncidé avec des changements de la FCC en ce qui a trait aux pratiques de confidentialité qui ont eu comme résultat un plus petit nombre d'annonces légales sur des actions coercitives et la perception d'une diminution de mécanismes d'application, même si dans les faits il y a eu très peu de changements. Mais la perception d'une diminution de mécanismes d'application de la loi a eu comme résultat une détérioration plus générale du comportement en ondes. – W2VU)

Des stations opérant à partir d'entités DX rares sont également des cibles de choix pour de l'interférence intentionnelle, surtout si elles pratiquent – ce qui est généralement recommandé – la transmission et la réception sur différentes fréquences. Plus la largeur de la séparation de fréquences (« split ») choisie pour l'opération DX est grande (à l'occasion jusqu'à 20 kHz), plus les risques d'interférence avec les QSO en cours seront grands. Ce type d'opération ainsi que l'interférence qui y est associée engendre souvent de la colère et de l'animosité envers la station DX, en plus d'accroître la probabilité de représailles par les stations affectées par l'interférence. Lorsqu'il est possible, les stations DX devraient parcourir rapidement la ou les fréquences où elles écouteront pour de la disponibilité avant d'annoncer leur séparation de fréquences (« split »).

Les stations très fortes semblent attirer les émetteurs de QRM. Je ne peux que supposer cela parce que des stations à plus faible puissance se sentent intimidées par leur présence, ou parce qu'elles sont entendues par plus de gens, ce qui à son tour attire plus d'écouteurs. Une façon d'aborder le problème est de rendre confortable ceux qui écoutent et à les inviter à se joindre à la conversation s'ils le désirent.

Lorsque des stations s'adonnent à des discussions sur des sujets controversés comme la politique ou la religion, cela peut inciter des stations qui sont à l'écoute sur la fréquence et provoquer par inadvertance une réaction émotionnelle. Ceci peut mettre sur la défensive celui qui est normalement un écouteur passif, et possiblement conduire à des transmissions dérangeantes et illégales.

La consommation de substances illicites affecte tous les aspects de la société. Malheureusement, des propriétaires de stations se heurtent parfois avec de l'interférence malicieuse provenant de personnes ayant laissé aller leurs inhibitions sous l'influence de l'alcool et/ou d'autres drogues. La seule manière d'aborder ces individus est de les ignorer. Selon toute conjecture, engager la conversation fructueuse avec quelqu'un en état d'ivresse ne serait pas productif.

Facteurs sous-jacents

En tant que psychologue agréé depuis 35 ans, j'ai été mis en contact avec plusieurs types de personnalités. Je sens que plusieurs des opérateurs créant de l'interférence malicieuse sont des individus ayant des troubles psychologiques. Le comportement des émetteurs de QRM que nous observons, en grande partie, n'est pas entraîné par nous mais par la santé mentale globale de l'opérateur délinquant.

La plupart d'entre nous serions d'accord à dire que ceux qui interfèrent délibérément ont un besoin d'attention et de reconnaissance. Ces opérateurs ont tendance à user d'agression déplacée, ce qui correspond à de la colère dirigée vers d'autres plutôt que vers la source de leur frustration, tout en passant à l'acte avec un comportement plutôt enfantin. Ces amateurs ont tendance à rationnaliser leurs comportements en pensant que les autres croient comme eux, et ils peuvent projeter leur image de soi vers les autres. La surutilisation de mécanismes de défense par de tels individus a tendance à créer de l'anxiété et des troubles émotionnels.

Le comportement inapproprié de groupe est créé par la diffusion de la responsabilité. Quelques points chauds troublants de QRM – où l'on y trouve des jurons, des insultes ainsi que de mauvaises procédures d'opération – sont autoperpétués par une attitude « Faites comme moi ». Il y a ce sentiment que si quelqu'un d'autre peut s'en tirer avec ce comportement, moi aussi je le peux. Il est préférable d'éviter ces fréquences afin d'amoindrir leur impact et de diminuer le nombre d'auditeurs que ces gens recherchent désespérément.

Ce que vous pouvez faire

Comment pouvez-vous rendre votre expérience radio amateur plus agréable? Vous pouvez éviter de syntoniser les fréquences qui promeuvent un comportement toxique et provoquant, et qui manifestent un besoin d'attirer l'attention. Comme des enfants, ces stations ont terriblement envie d'attention. Si elles sont privées de cette attention, elles se sentiront non récompensées et souvent elles quitteront la fréquence. Si quelqu'un choisit de vous faire du QRM, ignorez-le. Le mettre au défit lui fera savoir que cela vous énerve, et cela renforcera l'idée en lui de continuer. Dans le pire des cas, lorsque la station offensante transmet, annoncez un changement de fréquence et quittez.

Est-ce que vous vous voyez dans un miroir ici? À l'occasion le stress et la colère nous affectent tous.

Lorsque ça se gâte, fermez votre radio! Reconnaissez vos sentiments avant qu'ils ne vous attirent des ennuis, et faite face à la personne mécontente dans une arène appropriée. La radio amateur est un grand hobby qui offre un exutoire de vie positif à la plupart d'entre nous. Ne le gâchons pas par des comportements inutiles qui nuisent à la qualité de notre hobby.

__________________________________

* Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(1) ndt : de l'anglais QRMer; prononcé en anglais par certains comme « Quarmer ».
(2) ndt : Conférence administrative mondiale des radiocommunications (de l'anglais WARC)